Textes

Dans cette rubrique figurent des citations extraites de livres qui traitent de sujets ayant un rapport direct ou indirect avec la culture et la spiritualité rosicruciennes. Nous vous invitons à en faire un support de réflexion et de méditation.


Les demeures de l’âme

Extrait du chapitre « L’hérédité et la loi de compensation »

« Peu de temps après la mort, cependant, l’âme et le Moi sont attirés vers le royaume spirituel ou cosmique, et y restent jusqu’à ce que le moment de retourner sur terre soit venu, pour entrer dans un nouveau corps. Comme il a été établi dans les chapitres précédents, la personnalité ou Moi spirituel demeure avec le segment de l’âme, comme faisant partie de celle-ci. Il ne perd jamais son identité, pas plus d’ailleurs que le segment de l’Âme universelle associé à ce Moi. Ce séjour de l’âme dans le royaume spirituel peut durer une semaine, un mois ou plusieurs années, et il dépend de diverses lois et principes que nous ne connaissons pas aussi parfaitement que ceux qui sont relatifs à l’existence de l’âme et du Moi sur ce plan terrestre. Durant sa période d’existence spirituelle, l’âme avec sa personnalité est en contact direct avec toutes les âmes, non seulement celles du royaume spirituel mais de l’univers entier. Dans le chapitre précédent, j’ai indiqué que chaque âme, où qu’elle soit dans l’univers, c’est-à-dire incarnée dans un corps humain ou bien sur le plan spirituel, est en contact permanent avec toutes les autres, du fait de son contact continu et de son union avec l’Âme universelle. »


L’ontologie des Rose-Croix

Extrait du chapitre consacré à la première loi de l’ontologie des Rose-Croix

« D’un point de vue purement rationnel, la Création est nécessairement l’œuvre d’un Créateur, car ce qui est ne peut résulter d’un non-être. Et puisque l’univers, la nature et l’homme sont régis par des lois qui font l’admiration des scientifiques eux-mêmes, il en résulte que ce Créateur est prodigieusement intelligent. Dès lors, pourquoi ne pas L’appeler « Dieu » et Le considérer comme l’Intelligence universelle qui a créé tout ce qui existe. »


Les mystères de la mort et de la réincarnation

Les mystères de la mort et de la réincarnation

Extrait du chapitre « La réincarnation, une des plus vieilles théories du monde, une conviction universellement répandue »

« La réincarnation et le karma correspondent à des lois dont les effets résident dans ce fait que chaque acte porte en lui-même sa conséquence précisément proportionnée. Ce résultat pourra s’épanouir soit dans la vie présente, soit dans une vie future en vue de l’éducation de la personnalité. Prenons une image : lorsqu’un enfant se brûle, il apprend une leçon à propos de la nature du feu et des réactions de ses cellules exposées à cet élément. De même, les conséquences des pensées, des paroles et des actions humaines nous renseignent à propos de leur nature licite ou illicite, positive ou négative par rapport aux lois universelles. Sera conçu comme licite ce qui favorisera l’évolution de la personne et de son environnement. L’illicite correspondra à tout ce qui entravera ce développement. Ainsi, la réincarnation conçue de cette manière représente une chance d’évoluer pour l’homme qui se trouve confronté aux lois du karma. Ce sont ces lois qui balisent et illuminent son chemin. »